Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« décembre 2020 »
L M M J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
 
Visite de la Cité de l’Espace
Dimanche 14 février 2021 14:00-17:00
Escapade à Saint-Cirq Lapopie
Dimanche 13 juin 2021 08:30-18:00

"Sortie de Rentrée" en Ariège


Dimanche 27 septembre 2020 : découverte du village de CARLA-BAYLE et de la grotte du MAS D’AZIL

Après les Aurignaciens, les Magdaléniens et les Aziliens viennent …. Les « Arcépiens » …

Mais n’anticipons pas.

Cette première sortie de la « saison 2020-2021 » fut surtout la première sortie après l’arrêt dû à la pandémie « Covid-19 ».

20 participants ont apprécié de pouvoir se retrouver pour découvrir le joli village de Carla-Bayle, ancienne citadelle huguenote fortifiée.

C’est avec « un peu » de retard que notre guide Nathalie nous a parlé du philosophe, écrivain et lexicographe peu connu, Pierre Bayle, dans le petit musée qui fut sa maison natale dans le village de Carla-Le-Comte aujourd’hui Carla-Bayle.

Ce village, situé sur un piton rocheux, offre une vue magnifique sur les Pyrénées. La neige était tombée la veille, et malgré le vent et la fraicheur on ne se lassait pas d’admirer ce paysage.

Dans la cité, quelques jolies maisons à pans de bois, une église décorée par les nombreux artistes qui se sont installés dans le village qui contient autant de galeries d’art que d’habitants, et un temple constitué de 2 étages à double galeries en bois et qui témoigne de l’histoire du protestantisme de la région.

Au centre du village, une jolie place carrée ornée de sa "maison jaune" et d’une belle fontaine.


Mais il est temps de quitter les ruelles du village et de foncer vers le Mas d’Azil où nous attend un très bon repas au restaurant « la Terrasse du Mas », anciennement maison Gardel.

Un programme plutôt chronométré, car la visite de la grotte du Mas d’Azil, traversée par l’Arize, est prévue à 14h. Il ne faut pas trainer.

C’est ici que nous apprenons l’histoire de ces hommes préhistoriques « modernes » à qui, comme nous l’affirme notre charmante guide, nous ressemblons beaucoup !

La visite se passe dans cette curiosité géologique qu’est cette grotte sèche, résultat du travail de la rivière Arize. Elle a été entièrement aménagée avec des passerelles et des escaliers de fer pour pouvoir y circuler, ne vous attendez pas à y voir de belles concrétions comme la plupart de nos belles grottes pyrénéennes ! L’intérêt, c’est d’apprendre qu’ici furent découverts de nombreux vestiges laissés par nos lointains cousins. Avant eux, des animaux ont fréquenté ces galeries, et on en trouve de nombreux ossements : mammouths laineux, ours des cavernes, rhinocéros laineux…

Peu de restes humains, excepté un crâne de jeune fille baptisé « Magda » daté de 14.000 ans avant J.C.. De beaux objets ont rendu le site célèbre comme le très beau propulseur magdalénien dénommé le « faon aux oiseaux ». La plupart de ces objets sont regroupés dans le Musée de la Préhistoire au centre du village du Mas d’Azil ainsi qu’au Musée Archéologique de Saint-Germain-en-Laye. De nombreux témoignages sont encore à découvrir, les fouilles continuent.

A la sortie de la grotte, le soleil a fait son apparition, et nous en profitons pour regarder des adeptes du saut à l’élastique se lançant depuis le sommet de la falaise au-dessus de la rivière… Frissons garantis !

 

Y.A.

 


 


calle

Documents joints



PDF - 517.3 ko
calle