Plan du site | | Contact

ARCEP

 
« septembre 2019 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
 
Sortie de rentrée 2019
Dimanche 29 septembre 08:30-18:30
Sortie de rentrée : St Bertrand de Comminges
Dimanche 29 septembre 08:30-18:30
Découverte du pays de Quercorb (Ariège)
Dimanche 13 octobre 08:00-18:00
Marché au gras à Samatan (Gers)
Lundi 28 octobre 08:30-17:00
Visite du Musée du Vieux Toulouse
Dimanche 17 novembre 14:00-17:30

Voyage en Catalogne


Levés avant l’aube (rendez-vous prévu à 5h30), nous étions 42 Arcépiens prêts pour découvrir, pendant 4 jours, la Catalogne, terre de civilisations méditerranéennes, où la langue et les traditions marquent la personnalité de cette province espagnole et de ses habitants.

C’est la charmante Christelle, remplie de fraicheur et de spontanéité, qui nous accompagnera durant notre périple. 4 jours c’est peu pour comprendre et apprécier le génie de Gaudi ou de Dali, déambuler sur les célébrissimes Ramblas de Barcelone ou être envoutés par les petits chanteurs de L’Escolania du monastère de Montserrat, mais nous allons essayer.

Figueras fut notre première étape. Il faut absolument visiter ce musée que DALI créa à son image, fantaisiste et théâtral : des murs rouges surmontés d’œufs monumentaux ! Notre talentueuse guide Rosa Maria nous permit de découvrir le génie de Dali tout au long de cette visite. Pour certains il était fou, pour d’autres il était simplement génial… En tout cas il ne laisse pas indifférent.

Musée Dali, Figueras

Après un très bon déjeuner, nous avons repris notre périple vers Barcelone, capitale de la Catalogne que nous avons découverte par un tour panoramique en bus avant de nous balader sur les célèbres Ramblas et dans le fameux « Barri Gotic ». Quelques emplettes dans les magasins de célèbres marques espagnoles avant d’atteindre notre hôtel à Calella, station balnéaire, célèbre pour sa plage, ses magasins, restaurants et bars comme la « Casa Riera » !

Au matin de notre deuxième jour, c’est par une route étroite et sinueuse que nous atteignons le Monastère de Montserrat. Cet édifice, créé au XIe siècle, est un symbole pour la Catalogne et un lieu de pèlerinage pour les croyants car, à l’intérieur, au-dessus de l’autel, se trouve La « Moreneta ». Cette statue de vierge à l’enfant en bois polychrome du XIIe siècle est la Sainte Patronne de la Catalogne. Nous n’avons pas pu la toucher, comme le veut la tradition en Catalogne, car l’attente était de plus d’1 heure. Par contre nous étions bien en place pour écouter, avec ravissement, les petits chanteurs de l’Escolania, l’un des plus anciens et réputés chœurs d’enfants qui se produit tous les jours à 13h dans la basilique.

Site de Montserrat

Après le charme de ces voix angéliques, il fallut bien redescendre sur terre car notre estomac criait famine et nous devions aussi découvrir « El Poble Espanyol ». Construit pour l’exposition universelle de 1929 sur la colline de Montjuif, il reproduit l’architecture des régions d’Espagne : patio andalou fleuri, demeure aragonaise ou plaza mayor castillane. En déambulant dans ses rues, nous avons côtoyé la richesse du patrimoine espagnol : traditions et paysages, artisanat, art contemporain, shopping original… Malheureusement nous n’avons pas pu nous attarder dans les boutiques ou galeries... heureusement pour la carte bleue !!!

El "Poble Espanyol"

Eh oui ! Certains d’entre nous ayant réservé une soirée Flamenco, c’est autour d’un verre de sangria que nous avons pu admirer danseurs, chanteurs, musiciens habités par la musique et le rythme. Inutile de vous dire que nous avons passé une excellente soirée.

Pendant ce temps, le reste de la troupe, de retour à Calella, prenait l’apéro à la « Casa Riera » ! La sangria y est excellente !

Le troisième jour est arrivé, déjà ! Un grand jour car il allait nous permettre de connaitre les œuvres d’un des plus grands artistes de la Catalogne : Antoni GAUDI. C’est par la « Casa Batlló » que nous commençons notre découverte. C’est une maison incroyable et unique de plus de 5000 m² réalisée par Gaudí entre 1904 et 1906. Elle constitue à elle seule un univers fabuleux mélangeant génie architectural et invitation au rêve. De l’extérieur, la façade de la Casa Batlló ressemble à une construction d’os et de crânes. Ces « crânes » sont en fait les balcons et les « os » sont les colonnes. Certains préfèrent y voir des balcons masqués qui ont mis leur loup de carnaval !

Casa Battlo

Ce monument est une œuvre très curieuse et surprenante qui vaut vraiment la peine d’être visitée. A l’intérieur, on est surpris par la luminosité qui y règne. Gaudí variait la taille des fenêtres suivant les étages afin d’avoir la même clarté dans toutes les pièces de l’édifice. Il en est de même pour le puits de lumière revêtu de mosaïques en dégradé de bleus, du plus foncé tout en haut près de la lumière au plus clair tout en bas.

Nous avons terminé la matinée par une promenade au Parc Güell, une autre merveille de Gaudí, œuvre malheureusement inachevée. Le projet de Gaudí était de construire une ville-jardin mais la mort de son mécène Eusebi Güell en 1918 interrompit définitivement les travaux. Le parc est l’une des représentations les plus spectaculaires du talent de Gaudí et de sa compréhension de l’architecture intégrée à la nature ! Ainsi, un ouvrage d’art a été adapté pour préserver et laisser en place un magnifique caroubier.

Parc guell

Dès l’entrée, avec ses petites maisons inspirées du conte de « Hansel et Gretel », jusqu’à la place de la nature où se trouvent les fameux bancs ondulés décorés de trencadis en passant par l’escalier à la salamandre et la salle des cent colonnes qui devait être le marché couvert de la ville, tout est symbolisme et surréalisme.

Enfin, en début d’après midi, ce fut la visite du monument le plus emblématique de Barcelone : la Sagrada Familia ! On attendait ce moment avec impatience et la Sainte Famille ne nous a pas déçus. Dès l’extérieur, nous étions en admiration devant cette architecture originale parée de granit du Sidobre (comme nous venons de l’apprendre…), les tours sculptées pointées vers le ciel. Et, à l’entrée, nous sommes tous restés ébahis comme des enfants devant tant de beauté : les magnifiques vitraux colorés et leurs jeux de lumières, les colonnes et les voutes épurées. C’est une merveille de colonnes et de lumière.

Sagrada Familia

Croyant ou non, cette basilique ne laisse pas indifférent, elle est vraiment unique et exceptionnelle. Gaudí, est un sacré « bâtisseur de cathédrales ». La construction de la Sagrada Familia a débuté en 1882 sous linfluence de Gaudí. La fin des travaux est prévue pour 2026 pour le centenaire de sa mort !

Durant ces 2 jours, ce fut Xavier notre guide catalan qui nous a accompagnés et nous a présenté la Catalogne, à travers une vision historique et culturelle qui éclaire l’histoire récente de cette région.

Notre séjour touche à sa fin et c’est avec regret que nous quittons Barcelone. Sur notre chemin de retour nous faisons une escale à Gérone où nous retrouvons notre guide Rosa Maria...

Gérone

Gérone est une ville qui mérite le détour. Elle est connue pour sa Ciutat Antiga,  « vieille ville », et en particulier pour le quartier juif du XIIIe siècle, le Call, considéré comme l’un des deux plus importants et mieux préservés en Espagne (l’autre étant à Tolède. Des Bains Arabes (XIIe siècle) au pied de l’Escalinata de 96 marches menant à la cathédrale de Gérone, nous avons traversé un site médiéval où fut tournée la saison 6 de « Game of Thrones ». Nous n’irons pas visiter la cathédrale, célèbre pour sa nef, la plus large nef gothique du monde, mais nous déambulerons dans les ruelles de la vieille ville bordées d’arcades, de boutiques et de cafés. La rivière Onyar sépare la vieille ville de la partie moderne. En empruntant le pont en fer conçu en 1877 par Gustave Eiffel, nous avons admiré une des vues les plus inoubliables de Gérone, les façades de bâtiments colorés sur les bords de la rivière qui ressemblent à s’y méprendre aux maisons colorées des bords de l’Agout à Castres ! C’est vrai !

Mais il est temps de rentrer à Roquettes. Le soleil qui nous avait accompagnés tout le long du voyage nous a quittés et c’est sous une petite pluie fine que nous faisons un arrêt de rigueur pour quelques provisions à La Junquera.

Merci à Solange pour l’organisation de ce beau voyage qui a vraiment répondu à nos attentes et qui, une fois encore, s’est déroulé dans une ambiance très sympathique, conviviale et dans la bonne humeur.

Colette

(photos de Serge)

En pièce jointe, un petit diaporama illustré


calle

Documents joints


Voyage ARCEP en Catalogne, mai 2019
PDF - 774.3 ko
calle